Saviez-vous que...

Savez-vous que vous pouvez consulter en ostéopathie dès les premières semaines de votre enfant? Si vous constater une problématique, rien ne sert d’attendre!

Suivi de femme enceinte et nourissons

En périnatalité, l’ostéopathie s’avère utile et très aidante pour les couples en préconception, pour les femmes tant durant leur grossesse qu’après l’accouchement et pour prendre soin des enfants dès les premiers moments de vie.

Lors de la grossesse, il est fréquent qu'apparaissent des troubles fonctionnels tel que:

  • des douleurs coccygiennes, vertébrales, sciatiques ou costales pour le système musculo-squelettique.
  • des nausées, vomissements, reflux gastriques, digestions difficiles ou de la constipation pour le système digestif.
  • des infections urinaires, mycoses, sensations de pesanteur, vaginites ou douleurs lors des rapports sexuels pour le système uro-gynécologiques.
  • des maux de tête, migraines, varices ou syndrome des jambes lourdes pour le système circulatoire.

Toutes ces dysfonctions peuvent être traitées en ostéopathie durant  la grossesse.

La période post-partum est une étape extrêmement importante pour la nouvelle maman tant pour se remettre de son accouchement que pour accueillir son nouveau bébé. L’adaptation demandée au corps durant les semaines qui suivent l’accouchement est très intense, que ce soit sur le plan hormonal, physique, physiologique, émotionnel, etc.

L’ostéopathie, une approche tout en douceur, peut aider les femmes pour divers symptômes :

  • Douleurs physiques post accouchement : au niveau du bassin, de la symphyse pubienne, du dos, du cou; maux de tête; tension entre les omoplates; douleurs nerveuses, etc.);
  • Travail du bassin ou du plancher pelvien;
  • Équilibration posturale;
  • Prévention de certaines problématiques liées au stress de l’arrivée du bébé, problème de sommeil ou d’allaitement, troubles digestifs, douleur périnéale (déchirure, épisiotomie);

Traitement du bébé

  • L’accouchement, s’il est intense pour la maman, l’est tout autant pour le bébé. Dès la fin de la grossesse, la place commence à manquer à la fois pour l’une et pour l’autre. Le positionnement du bébé n’est pas toujours optimal (forme du bassin de la maman, repositionnement des organes autour de l’utérus, mobilité du bébé lié au cordon, etc.) Ensuite, le passage de la vie aquatique in uteroà la vie aérienne dans la gravité demande toute une adaptation physique! On comprend facilement qu’après un tel périple, les tensions peuvent être multiples et qu’une rencontre en ostéopathie  pourrait se révéler très bénéfique pour le bébé.
  • Ainsi, lorsqu’on examine un bébé après sa naissance, plusieurs choses doivent être prises en compte : historique de la grossesse (complications, difficultés, suivi), induction (accouchement provoqué médicalement), déroulement et temps du travail, présentation du bébé, complications, utilisation de la ventouse ou des forceps, bref, l’histoire complète de l’accouchement. Ce sont toutes ces questions que votre ostéopathe vous posera afin de bien comprendre comment prendre soin au mieux de votre bébé, quelle que soit la problématique :
    • difficulté d’allaitement,
    • torticolis,
    • plagiocéphalie (tête plate),
    • problème de sommeil,
    • reflux,
    • troubles digestifs,
    • otites
    • ou n’importe quel autre type d’inconfort.

Pratiquant cette approche

Steeve Tétreault
Caroline Tétrault
Guillaume Arsenault

© Physio Passion - Tous droits réservés | Conception : Pika Design